Aux urgences

Aller en bas

Aux urgences

Message  Pritos le Dim 29 Avr 2018, 18:55

Aux urgences, on a tout son temps, et pourtant le pas pressé, on attend qu’on vous dise : ainsi soit-il, rien d’anormal, ça veut dire attendre encore que le Hasard révèle sa face de reître, de virulent petit traître ou de cœur gros à pleurer

Ou bien voici qu’il assume, cet énergumène, en blouse immaculée incarné, et alors vous croyez rêver : en vérité, vous dit-il, je vous le dis : c’est fini ou presque, parlons bas, mais – tu trembles carcasse, ton tour est venu de pleurer

Asseyez-vous donc, Monsieur, c’est bientôt à vous, patientez, rien n’est pressé, ce n’est qu’un ruban d’existence –quat’sous– auquel vous pendez, pansez-en votre cœur de vieux bébé car je vous vois prêt à pleurer

Oui, restez encore, on a de quoi, habituez-vous, vous y viendrez, seul cette fois, ou avec Dieu, cette carpe qui, déjà, ne vous répondait jamais quand, enfant, vous pleuriez

Mais je vois que vous n’êtes pas là encore pour vous, pas las encore, pensez-vous, cela viendra, Madame, nous sommes si nombreux, essuyez-là votre âme

Or de grabat en palace, où fuit l’âme, m’en conterez-vous les escales, de ventre en tombeau, de craie en stylo, de paraphe en épitaphe, mais je vous en prie posons les armes

Aux urgences, on a tout le temps, il s’affiche au scope dans la chambre silencieuse, on croirait voir l’éternité veiller, mais c’est bougie dans un bocal, diode sur ton sein mouillé, souffle arythmique sur un chandelier branché

De salle d’attente en bout de couloir : il paraît enfin, nuage au hublot, qui stagne et voile le soleil, on se dit tout à coup, mon temps est là, je l’avais oublié là-haut, tandis que la rivière en contrebas, où va-t-elle, inexorable à couler, est-ce encore elle à l’instant où je regarde

Monsieur, dit une infirmière, urgence, il y a urgence, et le tempo change, d’andante en adagio, il y a quelque chose suspendue au trapèze, une esse à quoi s'accroche, en attente, une âme qui bat difficultueusement

Le hublot a disparu du mur, la salle est obscure et le film va finir, le fil va rompre, mais on veille, serait-ce la dernière fois, fausse alerte, Monsieur, le Hasard a dit non, errez encore dans le couloir, svp

Où je vais-je viens, m’éreinte, je m'ignorais si riche de temps, tiens, veux-tu que je Te le donne, - je ne te parle pas, là-haut, qu’on dit m’accompagner, je parle à Toi ci-bas que j’accompagne en vérité, et celle-là ne fut révélée par personne

Aux urgences, sur mon chemin d’errance, je patiente, chacun son tour, toute croix au tiroir, ce sera un jour, mais Elle, docteur : tiens, le soleil est revenu en un roulement de dé, il n’y a plus d’alarme, plus de larme au hublot et le block tiré du noir, tu t’es réveillée, divin espoir

Veux-tu me donner le bras, je n’aurais jamais cru, tu sais, dans ma Thébaïde, on ne parle plus, moi et moi, que de Toi : tu es la seule urgence

Et le temps attendra
avatar
Pritos

Messages : 3320
Date d'inscription : 15/09/2009
Localisation : L'ioline jolive lez gaste terre...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux urgences

Message  Alexienne Duplessis le Lun 30 Avr 2018, 07:35

"Aux urgences, on a tout son temps..."

Remise à l'heure violente de nos pendules insouciantes,
joute cruelle entre la vie et la mort,
dévouement hors normes de blouses blanches...
Quoiqu'il arrive, on n'en sort pas indemne.

Tu as tout dit, magnifiquement. Smile
avatar
Alexienne Duplessis

Messages : 1188
Date d'inscription : 15/03/2010
Localisation : montpellier

https://alexienneunsouffleaucoeur.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux urgences

Message  lacape le Lun 30 Avr 2018, 20:34

Tu as produit une oeuvre fraternelle et universelle ! tu as louvoyé dans les interstices dans les plis avides de mystères, que représente la médecine et l'homme...Bravo ! pour cette analyse....
avatar
lacape

Messages : 7400
Date d'inscription : 15/05/2010
Localisation : quelque part en france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux urgences

Message  surfeur le Mer 02 Mai 2018, 20:24

Nous sommes peu de chose presque rien en fait.
Dans tous les cas, un sujet délicat où ta poétique frappe au cœur. Oscillons donc ...
avatar
surfeur

Messages : 1052
Date d'inscription : 04/01/2011
Localisation : ITC In The Cage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux urgences

Message  Pierre James le Sam 05 Mai 2018, 21:09

Tout à coup le monde est entre parenthèse, réduit à une peau de chagrin, restreint à une seule question angoissante, oppressante et omniprésente, posée de mille façons différentes. On s'accommodera de tout dans ce lieu où souvent la survie se joue d'urgence.
Bravo Pritos pour ton évocation .
PierreJ.


Des mots s’enfuient chaque jour de mon cerveau. Le phénomène est  fort heureusement, qu’il  m’en arrive dans le même temps tout autant. Pierre James
avatar
Pierre James

Messages : 8658
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Ecosse

http://pierrejamesb.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux urgences

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum