Vermeer fit vibrer Proust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vermeer fit vibrer Proust

Message  lacape le Jeu 12 Jan 2017, 10:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Vermeer fit vibrer Proust

Tandis qu’une aube poisseuse s’insinuait dans les interstices. Sanglé dans un kimono blanc mon lit éclairait la pièce où les bruits et la fureur du monde semblaient caresser les vitres.
Les mots se disputaient ma frange en détention provisoire. L’esprit ne cessait de poser leurs matières primitives transformant leurs cristaux en une multitude de phrases. Il s’agissait d’une jolie polytechnicienne qui traçait sa route vers l’intérieur, désarmante qui a envahi toute la pièce de ses vingt trois ans.
Effacé à trop baisser les yeux. Au loin le dôme scintillait avec ses hauts et ses bas, ses épanchements et son fanatisme. Un jour de juin et de fatigue, où les coeurs battaient sans victoire, humilié dans une bibliothèque en guise d’auréole quand j’ai bousculé du pied les maîtres du Monde et leurs vassaux. J'ai capturé tout ce qui pouvait encore l’être, pas de douleur intempestive, mais des larmes nouvelles mouchetées par les ombres et le soleil, et j’ai salué de la tête avec une phrase assassine « Merci pour le cadeau »

Juin 2015 Villa Médicis Rome….

Lacapecopyright2017



avatar
lacape

Messages : 7085
Date d'inscription : 15/05/2010
Localisation : quelque part en france

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum