oubli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

oubli

Message  Michel 48 le Jeu 11 Aoû 2016, 14:20

Je parlais avec Anaïs
elle était jolie , Anais
un sourire lumineux
et puis ma femme est arrivée
alors je suis allé m'occuper des patates
un grand champ
j'ai sarclé, biné, arrosé, butté, cueilli
Anaïs est tombée dans l'oubli
J'ai offert la récolte à ma femme, elle m'a offert son mépris
mon frère jardine mieux que toi, elle a dit

Je promenais mon chien
Philomène aussi
Elles sont belles les rues du bourg, la nuit
l'aura des réverbères
chemin faisant nous bavardions
Philomène et moi
et les chiens trottaient
Ma femme m'attendait sur le balcon
j'ai eu la soupe à la grimace,
le bouillon amer
Alors j'ai refait la maison
sa cuisine, son salon, sa chambre
pour qu'elle soit contente
et je m'endormais près d'elle, lessivé
Philomène s'est esquivée
ma femme me tolérait dans sa cuisine
pour faire la vaisselle

Je travaillais avec Aubépine
un beau brin de femme mûre
délicate et tendre
sa présence m'était douce et chaude
alors un jour, je l'invitai
à passer boire le café
pendant que nous sirotions, ma femme
s'est invitée aussi
et Aubépine a vite saisi
et ne remit jamais les pieds chez moi
Alors j'ai construit le pont de Millau
100 tonnes de béton coulées chaque jour
et autant de poutres d'acier
100 hommes sur le chantier
et 1000 jours à tenir au café
pour que l'Autoroute m'éloigne d'Aubépine
et de mes pensées
et j'ai dit à ma femme
vois ce que j'ai fait
et elle m'a répondu
maintenant, tu veux bien raboter la porte de l'entrée ?

Je l'ai croisée sur un forum, Magnolia
nos connexions ont tout de suite
été très net
érotiques parfois,
il faut le reconnaître
aveux, douces plaintes, rêves partagés
et ma femme a tout saccagé
injures publiques à la pauvrette
Magnolia ferma sa fenêtre
et pour moi
de sombres années au grenier
Alors pour m'occuper
j'ouvris de vieux grimoires
me plongeai dans d'obscurs opuscules
cent ans peut être
et quand je redescendis
je trouvai dans la cuisine
la cendre de ma femme.
Je m'en couvris le visage
et m'endormis enfin apaisé.

Dans mes rêves il y a ma femme
elle danse avec Magnolia
elle se promène nue au bord d'un ruisseau
avec Aubépine
elle caresse le chien de Philomène,
elle apprend la broderie à Anaïs
Dans mes rêves
je suis
un petit tas de cendre

11/08/2016
avatar
Michel 48

Messages : 370
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 65
Localisation : Marvejols

Revenir en haut Aller en bas

Re: oubli

Message  surfeur le Dim 14 Aoû 2016, 20:54

Bonsoir Michel.
Il est superbe ce texte si fortement insensé si justement déraisonnable.
En plus, le pont de Millau, j'en reviens pas.
avatar
surfeur

Messages : 895
Date d'inscription : 04/01/2011
Localisation : ITC In The Cage

Revenir en haut Aller en bas

Re: oubli

Message  Michel 48 le Dim 14 Aoû 2016, 21:46

surfeur a écrit:Bonsoir Michel.
Il est superbe ce texte si fortement insensé si justement déraisonnable.
En plus, le pont de Millau, j'en reviens pas.
merci surfeur, mais tu sais, je ne souhaite le désespoir à personne.
avatar
Michel 48

Messages : 370
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 65
Localisation : Marvejols

Revenir en haut Aller en bas

Re: oubli

Message  Darrit le Lun 15 Aoû 2016, 15:44

Difficile de commenter ce poème
Empreint de tristesse
Et écrit avec humour
Que j’ai aimé lire.

Darrit

Messages : 317
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 55
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: oubli

Message  surfeur le Mar 16 Aoû 2016, 18:57

Moi non plus Michel mais du même temps comme disait un autre poète:
Le désespoir cette forme supérieure de la criticature.
PS: L'incompréhension aussi  cheers
avatar
surfeur

Messages : 895
Date d'inscription : 04/01/2011
Localisation : ITC In The Cage

Revenir en haut Aller en bas

Re: oubli

Message  Pritos le Mer 17 Aoû 2016, 19:16

On n'en perd pas une miette, Michel. Pourtant, rien d'original au thème de l'épouse boulet. Mais tu rebondis sur la tendresse et le monde du travail: je fonds. Merci, c'est pas gai, mais ça fait du bien. Parce qu'au fond... le temps perdu, c'est la vie même.
avatar
Pritos

Messages : 2990
Date d'inscription : 15/09/2009
Localisation : L'ioline jolive lez gaste terre...

Revenir en haut Aller en bas

Re: oubli

Message  Souris le Ven 19 Aoû 2016, 13:43

Bonjour Michel,

On fantasme facilement sur ce que l'on n'a pas eu...

Ces belles frimousses, comment se seraient-elles révélées dans la vie quotidienne ?


Qui me lit ? ? ? J'aimerais vous connaître  Qui me lit ? ? ? J'aimerais vous connaître
avatar
Souris

Messages : 6789
Date d'inscription : 15/09/2009
Localisation : A l'abri dans la Brie

Revenir en haut Aller en bas

Re: oubli

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum